vendredi, août 12, 2022
Home Environnement UNESCO :: Lazare Eloundou Assomo promu

UNESCO :: Lazare Eloundou Assomo promu

Le Camerounais a été nommé le 6 décembre 2021, Directeur du Centre du Patrimoine Mondial par Audrey Azoulay, Directrice générale de cette organisation onusienne.

Par Adrienne Engono Moussang

Le Centre du Patrimoine Mondial de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) a désormais un architecte à sa tête. Le Camerounais, Lazare Eloundou Assomo, a été nommé Directeur dudit Centre suite au décret de Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO, signé le 6 décembre 2021 à Paris.

Le Centre du Patrimoine Mondial a été créé en 1992. Sa mission est de coordonner au sein de l’UNESCO les activités relatives au patrimoine mondial par l’organisation des sessions annuelles du Comité du Patrimoine Mondial et de son Bureau, il accompagne, grâce aux conseils, les Etats parties sur la préparation des propositions d’inscription, organise sur demande l’assistance internationale du Fonds du Patrimoine Mondial, assure la coordination du processus de production de rapports sur l’état des sites et les actions urgentes qui s’imposent quand un site est menacé. A ce sujet, et à titre de rappel, l’on peut citer l’interpellation du Cameroun sur l’état de dégradation de la réserve de biosphère du Dja, réserve classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. L’institution onusienne avait attiré l’attention du pays sur le risque de lui retirer ce titre si des mesures adéquates n’étaient pas prises pour protéger cette aire des assauts des braconniers et autres exploitants illégaux des espèces naturelles qu’elle abrite. 

Une autre mission du Centre du Patrimoine Mondial est d’organiser aussi des séminaires et des ateliers techniques, de tenir à jour la Liste du patrimoine mondial, d’élaborer du matériel pédagogique pour sensibiliser les jeunes à la protection du patrimoine, et d’informer le public des questions relatives au patrimoine mondial.

Lazare Eloundou Assomo n’est pas étranger à l’UNESCO, il y exerçait depuis novembre 2018 les fonctions de Directeur (D-l) de la Culture et situations d’urgence. Titulaire d’un diplôme d’architecture et d’un diplôme spécialisé en architecture de terre, obtenus respectivement en 1992 et en 1995 à l’Ecole d’Architecture de Grenoble (France), ainsi que d’un Diplôme d’études approfondies en urbanisme, obtenu en 1997 à l’Institut d’Urbanisme de Grenoble (France),.
Il rejoint l’UNESCO en 2003 en tant que spécialiste de programme au sein de l’unité Afrique du Centre du Patrimoine Mondial. En septembre 2013, il exerce, par intérim, les fonctions de Représentant de l’UNESCO au Mali et Chef du Bureau à Bamako (Mali), avant d’accéder officiellement, en avril 2014, à ce poste. D’octobre 2016 à novembre 2018, Lazare Eloundou Assomo exerce les fonctions de Directeur adjoint de la Division du patrimoine et du Centre du patrimoine mondial.

Le Cameroun compte en effet deux sites naturels inscrits sur la Liste du Patrimoine Mondial : la réserve de Faune du Dja et le parc national de Lobeké qui constitue le segment camerounais du Tri-national de la Sangha (TNS).

Encadré :: La Convention du patrimoine mondial

La caractéristique la plus originale de la Convention de 1972 est de réunir dans un même document les notions de protection de la nature et de préservation des biens culturels. La Convention reconnaît l’interaction entre l’être humain et la nature et le besoin fondamental de préserver l’équilibre entre les deux. Ses objectifs se déclinent en cinq « C »

Crédibilité

Renforcer la crédibilité de la liste du patrimoine mondial en tant que témoignage représentatif, géographiquement équilibré, des biens culturels et naturels de valeur universelle exceptionnelle.

 Conservation

Assurer la conservation efficace des biens du patrimoine mondial.

Développement des capacités

Promouvoir la mise en place de mesures efficaces assurant le développement des Capacités, pour favoriser la compréhension et la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial et des instruments associés, y compris par l’aide à la préparation de propositions d’inscription de biens sur la Liste du patrimoine mondial.

Communication

Développer la communication pour sensibiliser le public et encourager sa participation et son appui au patrimoine mondial.

Communautés

Valoriser le rôle des Communautés dans la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

fr_FRFrançais