Tabagisme : les sociétés non-conformes ont jusqu’en 2023 pour se mettre en règle

    0
    57

    Par ICE

    Dans la lutte contre le tabagisme, le gouvernement du Cameroun, par l’arrêté conjoint du 3 janvier 2018 du ministre du Commerce et du ministère de la Santé publique a prescrit des avertissements et des images devant figurer sur les paquets, les cartouches, les coffrets et tout autre emballage des produits de tabac. Face à la non-conformité de certaines de ces entreprises, une réunion a été présidée par l’inspecteur générale des services pharmaceutiques et des laboratoires (Igspl) Le Dr Kouakap Solange

    image d’archives

    Il s’est agi d’évaluer l’implémentation de la décision du 26 octobre 2020 et de voir des perspectives pour les nouveaux marquages. Il faut dire que le 1er juillet avait été fixé par le ministre de la Santé publique comme date de début du retrait de tous les paquets de cigarettes non-conformes du marché. Certaines de ces sociétés sont déjà en règle tandis que d’autres ne le sont pas encore et promettent le faire

    Pour le représentant de la société civile qui s’est confié à l’équipe de la cellule de communication du ministère de la Santé publique, l’arrêté conjoint du 03/01/2018, ne traite pas seulement que des emballages, mais aussi du conditionnement. Et que le cycle d’une image est de 24 mois. Par conséquent, du 12/06/2019 au 11/06/2021 ce cycle a pris fin. Or ça fait 5 ans que l’on est sur le même texte.