lundi, juillet 4, 2022
Home Agriculture Projet Camvert :: Une autre sonnette d’alarme de Greenpeace

Projet Camvert :: Une autre sonnette d’alarme de Greenpeace

Pour cette Organisation non-gouvernementale qui œuvre dans la protection de la biodiversité, l’investissement de l’agro-industrie ne vise rien d’autre que de détruire 60.000 hectares de terrain, et laisser la population autochtone et locale dans la pauvreté.

Par Adrienne Engono Moussang

L’on avait cru la page du projet Camvert tournée avec la sortie de terre des pépinières. Que non ! Greenpeace ne lâche pas prise ; l’organisation non-gouvernementale (ONG), connue pour son combat contre la destruction de l’environnement dans le monde pense que : « la présentation à grand renforts de publicité mensongère de projets d’agro-business, notamment de plantations industrielles, ne brille pas particulièrement par son originalité. De Dakar à Yaoundé en passant par Kinshasa, les promoteurs de plantations de bananes à Pakour (au Sud du Sénégal) ou de palmiers à huile à Campo et Niete (la région du Sud du Cameroun), embauchent le même refrain : la création d’emplois, l’investissement de nationaux, le développement, le changement de vie des populations et tutti quanti… » Et des populations renchérissent dans ce sens, demandant au moins la réduction de la superficie accordée à Camvert, une agro-industrie en plein investissement dans les arrondissements de Campo et de Niété dans le département de l’Océan, région du Sud. « 60.000 hectares de terrain pour une seule entreprise c’est trop. S’il arrive que d’autres veuillent investir, où trouveront-ils l’espace ? », s’interroge M. Mbidi, natif de l’Océan. Il ne s’agit pas seulement de l’enclavement mais aussi de la paupérisation des populations qui disent leurs droits d’usage violés, contrairement à ce qui est prévu dans la loi forestière de 1994.

Pour Greenpeace qui a donné une communication le 8 décembre 2021 à Yaoundé, les mêmes causes sont en train de produire les mêmes effets dansla région du Sud.« La vérité est que le seul point commun à tous ces projets, c’est l’appât du profit immédiat au détriment des ressources du pays et de l’intérêt général. Le projet Camvert ne prévoit ni plus ni moins, que de raser 60 000 ha de forêts pour y planter…du palmier à huile ! Les projets Sudcam, Hevécam, Socapalm sont passés par là, et ont démontré la nuisance des projets de ce genre sur les forêts, sur la biodiversité, sur l’avenir des communautés qui habitaient les lieux et tiraient l’essentiel de leurs revenus mais également, leurs raisons de vivre, de ces forêts », indique Luchette Fonkeu, responsable de la communication à Greenpeace.
Greenpeace recommande à Camvert l’arrêt immédiat du projet ainsi que la publication de tous les documents relatifs aux propriétaires et financiers de Camvert, à ses acquisitions de terres et du processus d’étude d’impact. Au gouvernement, elle exige entre autres l’annulation du projet Camvert en raison de son potentiel impact (et en tirant les leçons des projets Herakles, SudCam, Hevecam, etc.)

Le Parc National de Campo Ma’an

En rappel, le projet Camvert porte sur la création d’une unité de production et de transformation d’huile de palme sur 60 000 hectares de terre dont 56 000 ha dans l’arrondissement de Campo et 4 000 ha à Niété.

Le terrain a été libéré suite à un avis du ministre des Forêts et de la Faune (Minfof), signé le 15 mai 2019. Avis qui portait déclassement d’une partie de l’Unité forestière d’aménagement (UFA 09-025) dont la superficie totale de 88 147 ha. L’espace en question est situé entre la route Campo-Kribi à l’est et le Parc national de Campo Ma’an à l’Ouest avec lequel il partage une limite sur environ 50 km. L’UFA, pour sa part, avait été créée le 14 février 2005 par un décret du Premier ministre ; elle a été certifiée en 2016. Camvert a toujours clamé sa volonté d’investir pour réduire le déficit en huile de palme, estimé à 130.000 tonnes par an, dans le respect des normes environnementales et des droits des travailleurs et de ceux des communautés riveraines.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

fr_FRFrançais