dimanche, juillet 3, 2022
Home Agriculture Prévisions météorologiques :: Le bulletin d’alertes climatiques de l’ONACC relooké

Prévisions météorologiques :: Le bulletin d’alertes climatiques de l’ONACC relooké

Dans le 100ème numéro présenté ce 1er décembre à Yaoundé, il est annoncé une persistance des canicules dans l’Extrême-Nord et le Nord.

Par Adrienne Engono Moussang

« Prévisions et alertes climatiques décadaires », c’est en gros le titre du journal que produit l’Observatoire National sur les Changement Climatique (ONACC), structure qui fournit tous les dix jours, des informations sur le climat au Cameroun. L’ONACC ne produit pas que ce bulletin mais il met à la disposition des journalistes et communicateurs une note d’informations afin de leur permettre de renseigner leur public de façon simple sur le temps qu’il fera et de s’y adapter.

Pour de rendre plus attrayant ces supports, l’équipe de communicateurs, ingénieurs, universitaires et de techniciens de l’ONACC, sous la supervision du Pr Joseph Armathé Amougou, son directeur général, leur a donné un nouveau visage en leur ajoutant des illustrations, des couleurs, des esquisses de solutions aux responsables des différents secteurs affectés par les impacts du climat.

Ces améliorations ont été présentées le 1er décembre à Yaoundé au cours d’une cérémonie qu’a présidée le Ministre de l’Environnement de la Protection de la Nature et du Développement Durable, Helé Pierre, en présence de quelques diplomates et des représentants de CUSO International. L’ONACC a saisi l’occasion pour renforcer les capacités des journalistes des radios communautaires travaillant dans les zones rurales et urbaines en vue de rendre disponible cette information indispensable aux acteurs des différents secteurs d’activité.

Migrations des certaines espèces fauniques des parcs vers d’autres espaces

« Cette décade sera marquée par une persistance des situations de canicule dans des nombreuses localités des régions de l’Extrême-Nord et du Nord (…) suite aux températures maximales qui resteront très élevées, comprises entre 35°C et 38,5°C », signale le bulletin en page 2. A quelques différences près, ces températures maximales restent presque les mêmes que celles de 1979, 2018, à la même période, et de la décade 21-30 novembre 2021. Quant aux températures minimales, elles varient de 17, 9°C à 23, 9°C dans le littoral.

Le secteur de l’environnement pourrait connaître des répercussions fâcheuses avec des migrations des certaines espèces fauniques des parcs vers d’autres espaces où elles se retrouveront en danger et exposées au braconnage. Le secteur de l’élevage risque des épizooties à cause du froid nocturne. Il y aura aussi un risque de raréfaction des pâturages. Les maladies hydriques pourraient affecter les populations à cause de la mauvaise qualité de l’eau, etc. L’agriculture sera affectée par la diminution des rendements. Observer des règles d’hygiène, consommer des aliments bien cuits, éviter d’accumuler les ordures ménagères, rester attentifs aux attaques des criquets dans les champs et les plantations, rendre l’eau potable et la traiter avant de la consommer, sont entre autres recommandation de l’ONACC pour limiter les dégâts.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

fr_FRFrançais