Nicaise Ndam :: Nouveau représentant de l’IRD Bénin

0
488

Le Camerounais en fonction depuis le 1er septembre dernier remplace Florent Engelmann, désormais attaché de Coopération Scientifique et Universitaire à l’Ambassade de France à Accra.

Par Label Enyengué avec l’IRD

Depuis le 1er septembre dernier, le Camerounais Nicaise Ndam est le nouveau représentant de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD). Il remplace à ce poste Florent Engelmann qui sera dès le 1er octobre, attaché de coopération Scientifique et Universitaire à l’Ambassade de France à Accra au Ghana.

Comme dans bien de pays, les défis à relever pour le développement de la recherche et la valorisation des résultats de recherche sont réels et nombreux surtout à l’ère de la mise en œuvre des Objectifs du développement du durable (ODD).

C’est dans ce sens que Florent Engelmann s’est entre autre appesanti au travers des actions pour le repositionnement de la recherche au cœur du développement durable aux clubs jeunes de l’Ird. L’on apprend d’ailleurs que : « Pour beaucoup, avec les clubs jeunes, l’Ird est en train de réussir à impulser une dynamique qui sera bénéfique, voire fructueuse les années à venir. A travers plusieurs programmes et initiatives, des paliers ont été également franchis en ce qui concerne le renforcement des capacités des jeunes chercheurs, la valorisation des résultats de recherche à travers des cafés de la science, etc. Nicaise Ndam semble mieux cerner les défis à relever pour avoir déjà mené plusieurs travaux de recherche au Bénin. Nicaise Ndam devra poursuivre dans cette lancée. Il en a les compétences et le Bénin ne lui est pas très étrange puisque, apprend-on « Il a contribué à la mise en place du Centre de lutte intégrée contre le paludisme et de l’Institut de recherche clinique du Bénin avant d’apporter sa touche à la création des Centres d’Excellence Africains (CEA) de la Banque mondiale alors qu’il était correspondant de l’IRD au Ghana de 2015 à 2020. »

Directeur de recherche au sein de l’UMR MERIT, ce dernier a mené des recherches au Sénégal, en Tanzanie, au Bénin et au Ghana sur les facteurs parasitaires modulant les complications du paludisme. Ses travaux ont abouti à la découverte d’une protéine parasitaire VAR2CSA, actuellement en cours de développement vaccinal pour prévenir le paludisme placentaire. Membre du conseil d’administration du CEA WACCBIP à l’université du Ghana, il a été nommé référent scientifique de l’Ird pour le réseau Ouest africain des centres d’excellence africains sur les Maladies Infectieuses (WANIDA) dans le cadre du projet ACE Partner. Nicaise Ndam prend officiellement fonction à la tête de la Représentation de l’Ird au Bénin ce mercredi, 1er septembre 2021. Plein succès dans ses nouvelles fonctions !