lundi, juillet 4, 2022
Home Environnement Justice climatique au Sénégal :: Les activistes déroulent leur feuille de route

Justice climatique au Sénégal :: Les activistes déroulent leur feuille de route

Justice climatique au Sénégal :: Les activistes déroulent leur feuille de route

Entre renforcement des capacités et veille environnementale, le projet mis en route le 14 février dernier va créer des capacités d’adaptation au profit des populations vulnérables.

Le mouvement activiste en faveur de la justice en Afrique vient de franchir une nouvelle borne, avec le lancement du projet « African Activists for Climate Justice » (AACJ), le 14 février 2022, à Dakar (Sénégal). L’initiative a pour objectif la protection de l’environnement et la promotion du développement durable. L’enjeu est de susciter une adhésion collective vis-à-vis des droits des groupes vulnérables impactés par les effets des changements climatiques. Face à la recrudescence des sécheresses, d’incendies, de pertes de glace de mer ou d’une augmentation du nombre, de la durée et de l’intensité des tempêtes tropicales, le projet AACJ ambitionne de soutenir les activistes et les défenseurs de l’environnement dans leur combat pour la protection de la nature. Tout en offrant des alternatives respectant les droits des peuples et de la nature. Sokhna Dié Ka, Program Manager de l’Ong Natural Justice, ajoute que African Activists for Climate Justice compte mettre en place un cadre juridique et politique pour veiller aux droits environnementaux et sociaux défendus par les communautés et créer des capacités d’adaptation au profit des populations vulnérables.

Le projet va mettre un accent sur la démocratisation du débat climatique et le développement d’une justice climatique au Sénégal. De façon holistique, la mise en œuvre du projet cible prioritairement les femmes et jeunes des communautés vulnérables localisées dans les zones côtières. L’objectif est de renforcer leurs capacités des groupes les plus touchés par le changement climatique afin de faire progresser l’équité, la dignité et la justice climatiques. La vulgarisation des bonnes pratiques/stratégies endogènes permettra également d’influencer les politiques environnementales au niveau national, régional et international.

Le projet African Activists for Climate Justice (AACJ) est implémenté dans huit pays africains : Afrique du Sud, Burkina Faso, Ethiopie, Kenya, Mozambique, Nigeria, Sénégal et Somalie. Financé à hauteur de 1,88 milliard de F.CFA par le ministère néerlandais des Affaires étrangères (à travers son programme « Power of Voices »), il s’étend de mai 2021 à décembre 2025. L’implémentation est assurée par un consortium constitué de Natural Justice, Panafrican Climate Justice Alliance (PACJA), Oxfam Novib, African Youth Commission (AYC) et African Women’s Development and Communication Network (FEMNET).

KENFACK   

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

fr_FRFrançais