Crises humanitaires : 3,9 millions de personnes affectées au Cameroun en 2022

    0
    52

    Six millions de dollars ont été alloués par le Fonds d’intervention d’urgence pour l’assistance aux populations vulnérables.
    Par la Rédaction

    Le Secrétaire général adjoint et Coordonnateur des secours d’urgence (USG/ERC), Martin Griffiths, a approuvé l’allocation de 6 millions de dollars (environ trois milliards FCFA) du Fonds central. Selon un communiqué du 10 janvier 2023, le Fonds d’intervention d’urgence (CERF) vise à fournir une assistance vitale et de protection aux personnes touchées par les crises humanitaires au Cameroun. En 2022, les crises humanitaires ont touché 3,9 millions de personnes. Des centaines de milliers de personnes ont été forcées de fuir leurs maisons et d’abandonner leurs biens à cause de la violence ou des inondations. Ces déplacements forcés ont accru les risques de protection, la perte des moyens de subsistance et l’insécurité alimentaire dans les zones touchées. La réponse humanitaire au Cameroun continue d’être gravement sous-financée, privant des milliers de personnes d’une aide humanitaire vitale. En 2022, le plan de réponse humanitaire n’était financé qu’à 42 %. Par conséquent, « cette allocation soutiendra les personnes les plus nécessiteuses dans les régions de l’Extrême-Nord, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest à travers des services de protection et d’hébergement ainsi qu’une assistance alimentaire et nutritionnelle », a déclaré le Coordonnateur humanitaire au Cameroun, Matthias Z. Naab. Les projets financés par le CERF seront mis en œuvre par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture

    (FAO), l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

    Afin d’améliorer l’accès en temps opportun aux populations vulnérables et d’assurer la durabilité de l’aide humanitaire, les agences concernées travailleront en étroite collaboration avec les ONG nationales qui ont un meilleur accès aux zones difficiles d’accès.

    camp des réfugiés (photo d’archives)

    La mission plaide pour une action humanitaire efficace et fondée sur des principes par tous, pour tous.

    Éloignées en raison de la violence, des entraves aux déplacements et du mauvais état des routes, les partenaires restent mobilisés pour fournir une assistance multisectorielle aux populations les plus vulnérables », a déclaré Karen Perrin, chef du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) au Cameroun.

    Le CERF est mécanisme de financement humanitaire mis en place en 2006 par l'Assemblée générale des Nations Unies et est géré par OCHA pour permettre une analyse plus rapide et une réponse plus efficace aux besoins vitaux des populations affectées par des catastrophes naturelles, des conflits armés, ou crises sous-financées. En 2022, le CERF 2022 a alloué 1,7 million de dollars pour une réponse urgente à l'épidémie de choléra au Cameroun.

    L’OCHA, pour sa part, est la mission du Bureau des Nations Unies pour la coordination de l’action humanitaire est de coordonner l’intervention d’urgence mondiale pour sauver des vies et protéger les personnes dans les crises humanitaires. La mission plaide pour une action humanitaire efficace et fondée sur des principes par tous, pour tous.