dimanche, juillet 3, 2022
Home Mines Année 2022 dans certains ministères ::  Enveloppes budgétaires et engagements respectifs

Année 2022 dans certains ministères ::  Enveloppes budgétaires et engagements respectifs

Gaston Eloundou Essomba, Minee

Ministère de l’Eau et de l’Energie : 254,963 milliards FCFA pour améliorer la qualité du service

Pour l’amélioration de la qualité, ce département ministériel « projette en 2022 d’améliorer la qualité du service en matière de fourniture d’eau et d’électricité, ceci, en mettant en service un certain nombre de projets qui sont en cours de développement. Nous faisons allusion aux projets de Memve’ele où l’ouvrage injecte dans le réseau 90 MW. Nous voulons, courant 2022, notamment au 1er trimestre 2022, finaliser les travaux de construction de la ligne d’énergie de Nyabizan à Yaoundé, et faire bénéficier aux Camerounais de l’ensemble de la production que ce barrage peut développer à savoir 211 MW. On devrait donc passer de 90 MW à 211 MW avec la mise en service de la ligne de transport… », dixit Gaston Eloundou Essomba.

Jules Doret Ndongo, Minfof

Forêts et de la Faune : 3,700 307 milliards FCFA sur 16,508 pour la sécurisation et la valorisation de la Faune

Jules Doret Ndongo, au cours de la conférence de presse pour la mise au point sur les gains obtenus à la Cop 26, déclare : « En 2022, le Ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF) va continuer à travailler de telle sorte qu’il demeure le troisième contributeur au budget de l’Etat ; c’est essayer d’avoir les moyens nécessaires pour améliorer la gestion durable, de lutter contre l’exploitation forestière illégale, d’accélérer la politique de reboisement parce que si nous cessons de reboiser, et que nous continuons à exporter, à un moment donné, la ressource va disparaître. Sur un autre plan, nous allons continuer la lutte contre le braconnage, en liaison avec toutes les administrations qui nous accompagnent notamment le ministère de la défense, le ministère de la justice pour les contentieux, le ministère des finances à travers l’administration des Douanes. Je pense que les programmes n’ont pas véritablement changés : il y a le renouvellement de la ressource et la valorisation des ressources fauniques. »

Dr Taïga, Minepia

Elevage Pêches et Industries animales : 45,532 266 milliards FCFA prioritairement aux projets et au transfert des ressources aux communes, entre autres.

« Le Ministère va s’inscrire dans la logique de la continuité, à la mise en place des différents projets en cours d’exécution, notamment le projet de développement de l’élevage (Prodel), mais également le projet de développement de la chaine de valeur de l’élevage et de la pisciculture ((PD-CVEP), et initier la formulation des nouveaux projets notamment un projet de promotion aquacole avec le fond international pour le développement agricole (FIDA). Il s’agira également d’accompagner la décentralisation à travers les transferts des ressources aux Communes. »

Le ministre de l’élevage, des pêches, des industries animales (Minepia) a reçu une enveloppe de 45,532 266 milliards FCFA.

Madeleine Tchuente, Minresi

Ministère de la Recherche Scientifique et de l’innovation (Minresi) : 10,875 milliards FCFA pour la performance

Dans le cadre de la Gouvernance et appui institutionnel au sous-secteur recherche et innovation, il sera question d’« améliorer la coordination, le fonctionnement et la performance du sous-secteur recherche et innovation » pour une enveloppe de 5,933 858 milliards FCFA. Pour la densification de la recherche-développement et de l’innovation vise à « accroitre les performances de la recherche scientifique, technologique et d’innovation », pour un budget élevé à 4,941 142 milliards FCFA.

Mbaïrobe Gabriel, Minader

Ministère de l’agriculture et du développement rural : 88,642 251 milliards FCFA pour la résilience des systèmes de production agricole et de la sécurité alimentaire

Le ministère veut « accroître la production annuelle des principales filières végétales » grâce à une enveloppe de 27,813 550 milliards FCFA. Le volet Résilience des systèmes de production agricole et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, envisage d’« améliorer la résilience des systèmes de production » en injectant 13,687 500 milliards FCFA. Il s’agit aussi d’« améliorer l’accès aux infrastructures et équipements de l’agriculture et du développement durable » en mobilisant 37,380 851 milliards FCFA. Enfin, « veiller à la bonne mise en œuvre des programmes au sein du ministère de l’agriculture et du développement du développement ». 9,760 350 milliards FCFA ont été réservés à cet effet.

Minette Libom Li Likeng, Minpostel

Ministère des postes et télécommunications : 16,162 milliards FCFA pour accroître l’accès au numérique

Accroitre l’accès au réseau postal national, accroître l’accessibilité du numérique et promouvoir son usage, assurer la mise en œuvre optimale des Programmes du Ministère, garantir la sécurité du cyberespace national, sont les chantiers à réaliser par Minette Libom Li Likeng.

Eyebe Ayissi, Mindcaf

Ministère des Domaines, du Cadastre et des Affaires Foncières : 19,043 milliards FCFA pour cadastre numérique

Disposer d’un cadastre numérique apte à répondre aux défis de la gouvernance foncière moderne, améliorer la gestion du Patrimoine de l’Etat, disposer des réserves foncières en vue de contribuer au développement de l’agro-industrie, des infrastructures et de l’habitat social, améliorer la gestion des affaires foncières, améliorer la coordination des services et assurer la bonne mise en œuvre des Programmes, retiennent l’attention du Mindcaf.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

fr_FRFrançais